Un billard avec  le Grand Dépôt et   une  livraison possible sur tout le territoire Français

Règle du jeu du billard américain

Le jeu de 16 billes décomposées ainsi : 
1 blanche et 15 billes numérotées de 1 à 15 

 
A- BUT DU JEU : La partie peut se jouer en simple comme en équipe. Le but est d’envoyer les billes dans les poches. Une bille n’est valable que si elle est empochée en respectant les règles. La série sera interrompue par un coup manqué ou bien par une faute. 
explications en images 
En images 
B- DEBUT DE LA PARTIE : Dans les parties amicales, celui qui ouvre le jeu peut être choisi ou tiré au sort. On peut aussi user de la méthode de l’aller-retour utilisée dans les compétitions. Le premier à jouer pose la blanche en 1 point de son choix de la zone de départ. Feront de même les joueurs qui auront par la suite la blanche en main lorsqu’elle ne se trouvera plus sur la table, si elle a été projetée hors de la table, ou - dans les jeux où l’on reforme le triangle- si elle a par mégarde été déplacée. Le joueur doit frapper 1 bille numérotée et l’envoyer dans une poche ou bien envoyer deux billes numérotées plus la blanche contre 1 bande. S’il réussit l’un ou l’autre ces coups, il continue. S’il échoue, le joueur suivant peut accepter les billes dans la position où elles se trouvent ou bien demander qu’elles soient replacées en position de départ pour 1 nouvel essai. En compétition, le joueur qui débute et effectue le bris* du groupe de billes doit obligatoirement recommencer le coup tant qu’il n’a pas réussi à faire toucher les bandes à deux billes numérotées (au moins) et à la blanche ou à empocher 1 bille numérotée en désignant préalablement la poche et la bille visée. Dans le cas général, le joueur qui effectue le bris* n’a pas à désigner ni de bille, ni de poche. Il bénéficie de toutes les billes empochées dans ce premier coup. 
 
*Notes à propos du BRIS 
 
Les règle qui concerne le bris sont les mêmes , exepté ceci : 
a. L'ouvreur doit atteindre la boule numéro UN en premier et, soit empocher une boule ou projeter à la bande au moins quatre boules. 
b. Si la blanche est empochée ou projetée hors de la table, ou si les conditions précédentes (a.) ne sont pas rencontrées, il y a faute, et l'adversaire a la blanche en main n'importe où sur la table. 
c. Si, lors du bris, l'ouvreur projette une des boules numérotées hors de la table, il y a faute et l'adversaire a la blanche en main. La boule n'est pas remise sur la table (exception: s'il s'agit de la NEUF, celle-ci sera replacée sur la mouche). 
 
Après le BRIS : 
 
Suite au bris, le joueur peut jouer un "coup poussé." par exemple. Si l'ouvreur empoche une ou plusieurs boules de suite lors d'un bris légal, il continue de jouer jusqu'à ce qu'il rate, qu'il commette une faute ou qu'il gagne la partie. 
Lorsque le joueur rate ou commet une faute, son adversaire reprend de même. La partie se termine quand la NEUF est empochée sur un coup légal ou si l'arbitre y met fin (forfait) suite à une infraction majeure aux règlements. 
 
C- MARCHE DU JEU : une fois le jeu commencé, toujours en règle générale, le joueur doit soit empocher 1 bille qu’il a préalablement désignée, soit envoyer sur 1 bande 1 bille numérotée ou faire toucher sur 1 bande 1 bille numérotée, soit faire toucher 1 bande à la blanche après qu’elle ait frappé 1 bille numérotée. Il n’y a donc pas faute si la bille désignée n’est pas empochée, ni même touchée dès l’instant qu’1 autre des exigences précédentes est satisfaite. Si 1 joueur ne désigne qu’1 seule bille et l’empoche avec d’autres, dans le même coup, il bénéficie de toutes. S’il en désigne plusieurs, il doit les réussir toutes. A défaut, aucune ne compte. Si la seule bille désignée n’est pas empochée, toutes les autres empochées ne comptent pas. Lorsque des billes envoyées dans des poches ne comptent pas, le joueur perd son tour, mais n’est pas pénalisé. Ces billes sont replacées sur la table. Ce replacement se fait à partir du bas sur l’axe du billard en allant vers le bas de la table, sans déplacement des billes pouvant se trouver sur cette ligne. Si aucune bille ne peut plus être placée ainsi (11 au maximum), les suivantes se disposent à la suite sur la même ligne d’alignement mais vers le haut de la table. Le placement se fait en ordre numérique. 
 
PENALITES : Il y a faute généralement pénalisée d’1 point dans les cas suivants et il n’est infligé qu’1 seule pénalité si 1 joueur fait 2 fautes dans le même coup. Si le joueur : 1- Ne réussit pas à toucher 1 des billes numérotées sur le coup d’ouverture, dans ce cas il perd 1 point de plus à chaque nouvel échec. 2- Envoie la bille blanche dans 1 poche ou la fait sauter hors du plateau. 3- Tire pendant que les billes sont en mouvement. 4- Tire en n’ayant pas au moins 1 pied touchant le sol. 5- Frappe 2 fois la bille blanche dans le même coup (queutage). 6- Frappe par erreur 1 autre bille que la blanche. En ce cas, le joueur suivant est tenu d’accepter la position des billes résultant du coup. 7- Ne réussit pas, après le coup d’ouverture, soit à envoyer 1 bille dans 1 poche, soit à envoyer 1 bille numérotée contre 1 bande, soit à envoyer la bille blanche contre 1 bande après lui avoir fait heurter 1 bille numérotée. 8- Touche ou dérange les billes avec les mains, le corps, les vêtements, etc… 
QULQUES CAS PARTICULIERS : 
SORTIE DE POCHE Si 1 bille rebondit sur la table à l’instant où elle est empochée, elle n’est pas valable et demeure à l’endroit où elle s’est arrêtée. Quand il s’agit d’1 bille désignée par le joueur, ce dernier perd son tour. 
BILLE PROJETEE : Quand la bille est projetée hors de la table, elle est placée sur la ligne d’alignement. Le joueur perd son tour, mais n’est pas pénalisé. S’il réussit la bille désignée et projette de la table 1 autre bille, il continue de jouer. La bille projetée est placée sur la ligne d’alignement. La bille sautant et se retrouvant sur le rebord de la table ou une bande est considérée comme hors de la table. En revanche, si elle revient sur la table, elle demeure en jeu et ne donne lieu à aucune pénalité. Il y a faute au contraire en cas de saut de la blanche si, au lieu d’être frappée par la queue, elle a été soulevée par celle-ci. 
BILLE GELEE : 1 bille est dite gelée quand elle est collée à 1 autre bille, à la bande ou placée à moins d’1 largeur de bille de la bande. Deux cas peuvent se présenter : Bille blanche gelée (touchant 1 bille numérotée) : la blanche frappée, le coup est valable à la double condition que la bille numérotée soit déplacée et que la blanche vienne ensuite toucher 1 bande. Une pénalité sanctionne le non-respect de ces conditions. Bille numérotée gelée à la bande Il y a faute si la blanche s’arrête devant une bille gelée à la bande après l’avoir heurtée. Dans un tel coup (défensif) le joueur doit soit empocher la bille, soit faire toucher la bande à la blanche. En tel cas, dans les compétitions officielles, il n’est accordé au joueur que deux coups. Le troisième non réussi donne lieu à une pénalité supplémentaire. Nous vous souhaitons de bonnes parties ! 
 
Le jeu de la 9 
 
Les 8 billes pleines + la 9 sont disposées en losange, la 1 en tête et la 9 au milieu. Le but du jeu est d'empocher les billes dans l'ordre croissant (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et enfin la 9). Tant qu'un joueur empoche une bille, il continue de jouer. 
Le gagnant est simplement celui qui empoche la 9. La règle principale dit qu'il faut toucher d'abord la bille sur le tapis dont le numéro est le plus faible (ce qui explique la 1 en tête lors de la casse), mais n'importe quelle bille empochée donne le droit de rejouer. 
 
Exemple : la bille la plus basse sur le tapis est la 3, le joueur touche la 3, qui elle même touche la 6 qui rentre, ce même joueur rejoue et vise alors à nouveau la 3. 
Sur ce principe, si le joueur empoche la 9 dès le coup de casse, il gagne instantanément la partie et les billes sont replacées en losange. 
Le gagnant de la partie précédente casse pour la suivante. 
Parmi des célèbres joueurs, on peut citer 
Earl Strickland, Efren Reyes, Mika Immonen, 
Fransisco Bustamente, Nick Varner, Michael Sigel, Steve Mizerak. 
Les retransmissions télévisées de ce jeu sont rarissimes, 
aussi, pour voir les meilleurs joueurs du monde à l'œuvre, 
il est nécessaire de se procurer des cassettes VHS et de DVD. 
Nous vous souhaitons de bonnes parties !